Mardi, 20 Novembre 2018

S Société

Fait divers : Poignardé à mort pour son téléphone

Au quartier Sud de Port-Gentil, Warren Bouroussou Retenot a été poignardé à mort pour une histoire de téléphone.

Dans la nuit du 14 au 15 octobre dernier, Warren Bouroussou Retenot (21 ans), habitant au quartier Sud de la ville de Port-Gentil, a été poignardé à mort par son voisin Steeve O. dit « L’Abbé », âgé de seulement 15 ans. Selon des témoignages concordants, un soir Jeff M. dit "Loucas" (17 ans), le frère deSteeve O. est allé rendre visite à Warren lui demandant de lui prêter son téléphone afin d’aller éclairer sa chambre plongée dans le noir.

La demande qui semblait innocente, était en fait un piège pour soustraire Warren de son téléphone. Après avoir compris que son téléphone lui a été volé, il s’est rendu chez Jeff  pour le lui réclamer. Celui-ci a refusé de le lui rendre et quelques jours après, Steeve O. s’en est mêlé, proférant des menaces à son encontre. « S’il revient chez nous pour réclamer son téléphone je lui enfonce le téléphone », aurait-il menacé. Et ce fut le cas.

Réclamant à nouveau son téléphone, Warren a dû se battre avec Steeve. La bagarre, qui s’est calmée après l’intervention de plusieurs personnes, n’était pas terminée pour Steeve. « Tout le monde s’est dit que la bagarre était terminée.Warren est resté quelques minutes chez lui, puis il est ressorti. On était surpris de voir « L’Abbé » réapparaître les mains vides disant à Warren qu’il va lui faire du mal.Puis nous l'avons vu sortir un couteau de son tour de taille le tenant à sa main gauche. Tout le monde s'est écarté. Se sentant menacé, Warren a pris un morceau de bois qui traînait pour tenter de se défendre. La bagarre a repris et c’est là qu’il a été poignardé », raconte un témoin proche de la victime.

Transporté à l’Hôpital de Ntchengue, il n’a pas survécu à ses blessures. « Le coup était fatal, il a eu un choc hémorragique », a déclaré le médecin. Face à la gravité de leur acte, Steeve et Jeff se sont enfuis mais ils ont vite été rattrapés par les officiers de police judiciaire (OPJ) et placés en garde à vue.

Durant leur audition, Steeve a reconnu les faits en regrettant son geste, tandis que Jeff raconte que Warren lui devait 1 000 FCFA. Il lui aurait vendu son pull-over à 3 000F et Warren ne se serait acquitté que de 2 000F. « Le jour où il est venu à la maison, j’ai élaboré un plan pour me faire payer (…) Par la suite j’ai vendu son téléphone à 14 000FCFA. Je ne suis revenu à la maison que 2 jours après », a-t-il déclaré.

Ils devraient être présentés ce 19 octobre devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de Port-Gentil.

 

 

 Matin Equatorial

Une publication du groupe de presse Gabon Media corporation

Email:

matinequatorial@gmail.com

Tel:

 +241 01.76.89.77 
        +241 04.94.83.86