Lundi, 18 Février 2019

S Société

Session criminelle : Le procureur général d’Oyem fait le bilan

Pendant deux semaines, la vie judiciaire d’Oyem a été rythmée par l’organisation de la session criminelle, qui a pris fin le 18 janvier dernier. Une session satisfaisante dans l’ensemble, pour Eddy Minang.

Faisant le bilan de la dernière session criminelle qui s’est tenue jusqu’au 18 janvier 2019, le procureur général près la cours d’appel judiciaire d’Oyem, Eddy Minang, a déclaré que « la cour a pris des décisions justes, à la mesure des forfaits et des crimes commis ».

« Le parquet ne peut être que satisfait, au regard non seulement des décisions qui ont été rendues, mais également, de l’engouement au terme de ces deux semaines de session criminelle », a-t-il confié.

Sur les 18 affaires inscrites au rôle, aucun renvoi n’a été observé. Pour la première fois à Oyem, il a été noté des réclusions criminelles à perpétuité qui ont eu pour effet la diminution des agressions dans la commune, pendant le temps des audiences. D’où le désir du procureur général de voir, dans les meilleurs délais, une autre session criminelle organisée dans cette ville.

Les audiences ayant aussi un caractère pédagogique, il espère que la tendance baissière des agressions observée dernièrement dans cette partie du pays poursuivra son cours et que les habitants du chef-lieu du Woleu-Ntem, seront désormais plus prudents dans les actes qu’ils posent pour éviter de se retrouver devant une cour de justice.

 

 Matin Equatorial

Une publication du groupe de presse Gabon Media corporation

Email:

matinequatorial@gmail.com

Tel:

 +241 01.76.89.77 
        +241 04.94.83.86