Mardi, 26 Mars 2019

S Société

Contestations : Les agents des régies financières en grève de trois jours

A l’issue de l’assemblée générale tenue le 27 février, les syndicats des régies financières, ont décidé d’observer une grève d’avertissement.

Comme annoncé précédemment lors de l’Assemblée générale tenue à la Chambre de commerce de Libreville, les syndicats des régies financières, des gestionnaires et administrations générales ont entamé une grève le 28 février 2019. Pour amener à bien leurs revendications, les agents grévistes ont bloqué le terminal à containers d’Owendo dès l’entame du mouvement.

« Nous sommes regroupés pour faire un blocus des containers qui sortent et qui rentrent. Et sachez que ça va être vraiment dur.  Nous allons tenir parce que nous voulons aller au bout de notre objectif », ont déclaré les agents grévistes.

Selon eux, ce regain de tension est la résultante de la non publication des résultats issus des travaux de réflexion sur la résolution des différends qui opposent les régies financières et le gouvernement.

« Depuis un an, nous avons fait un travail très poussé pour la résolution des conflits qui nous oppose à l’Etat. Cependant, nous constatons que depuis quatre mois que les résultats sont sur le bureau du ministre en charge du Budget, à qui il revient l’exclusivité de les rendre publics, ne l’a pas encore fait », a indiqué Sylvain Ombindha, président du syndicat des impôts. 

Les résultats attendus portent sur la mise en place d’un nouveau mécanisme de gestion de la prime de performance budgétaire et les agents grévistes exigent la publication de ces derniers, dont la responsabilité de le faire  revient  au président du Comité. Dans l’attente de la publication des conclusions des travaux, le syndicat des régies financières promet de durcir le mouvement d’humeur.

 

 Matin Equatorial

Une publication du groupe de presse Gabon Media corporation

Email:

matinequatorial@gmail.com

Tel:

 +241 01.76.89.77 
        +241 04.94.83.86